Côte est 2017

De retour d’un superbe voyage sur la côte est américaine, avec comme destination ultime NOC (Nantahala Outdoor Center) où se trouve une superbe vague pour s’amuser en kayak.

Encore une fois les hand paddles m’ont permis de bien m’amuser. Je les ai modifiées pour l’hiver, pour pouvoir les porter avec des gants pour l’eau froide et j’en suis très satisfaite.

Au début j’étais craintive d’aller dans la vague, mais comme vous allez le voir dans le vidéo suivant, je l’ai apprivoisée un peu.

Hand Paddles?

Qu’est-ce que c’est et comment ces trucs peuvent influencer ma progression de pagayeur?

Moi à Charles City, Iowa

Les « hand paddles  », ou pagaies de mains, sont des morceaux de plastique courbés qui s’attachent sur les mains du kayakiste. Il utilise alors ces pagaies pour se propulser et esquimauter. Les coups de pagaie sont forcément moins puissants sans le levier d’une pagaie traditionnelle mais où on perd en force, on gagne en finesse.

Quels sont les avantages?

  1. Renforcement de l’esquimautage. Le mouvement est intuitif, facile et favorise une bonne technique. Le pagayeurs développera de bons réflexes. En particulier, le mouvement des hanches, du corps et de la tête seront plus efficace et puissant.
  2. Meilleur contrôle de la gite. Comme les coups sont moins puissants, le pagayeur doit faire plus avec moins. Le contrôle de la gite pour influencer la trajectoire ou le déplacement dans un vague est alors essentiel.
  3. Confiance. Il est possible d’avoir des appuis stable des deux côtés en même temps. La sensation de stabilité combiné à la confiance d’esquimauter est un avantage important pour la confiance.

Désavantage

  1. Vitesse. Sans le levier d’une pagaie traditionnelle, il est certain que la vitesse n’est pas au rendez-vous. Les déplacements sur la rivière sont plus lents et il faut prévoir d’avance le prochain déplacement.

Mon expérience

Depuis mon entrée dans le monde du kayak, j’ai travaillé beaucoup sur mon esquimautage. J’ai réussi assez rapidement à esquimauter en eau calme, mais transférer cette technique à l’environnement chaotique de la rivière a été ardu et l’est encore aujourd’hui.

Ce printemps, suite à une blessure au poignet, j’ai décidé d’utiliser des pagaies de main plutôt que ma pagaie normale. J’ai rapidement découvert que c’est un moyen facile et efficace de perfectionner son esquimautage sans prendre en compte la complexité de la pagaie. Après tout, un bon esquimautage c’est principalement un bon mouvement des hanches et du corps et non une pagaie parfaitement placée.

Il est possible de pratiquer ces mouvement pour créer des automatismes qui me seront utiles. J’ai eu des sessions de surf où je ne compte plus le nombre d’esquimautage réussi, où le plaisir prend le dessus sur la crainte de nager et où j’acquiert une expérience importante. Je suis maintenant capable d’esquimauter seulement avec mes mains en eau calme. Bâtir cette confiance, ça n’a pas de prix! 

J’ai également améliorer mon contrôle dans une vague puisque je ne peux compenser en utilisant ma pagaie. On doit utiliser la force de l’eau et la forme du kayak pour se diriger.

Celles que j’utilise présentement sont faites par RiverHolic.

Outaouais

Quelle chance nous avons de vivre au bord de cette grande rivière, l’Outaouais! Nous avons l’habitude d’être dessus, dedans, en kayak. Aujourd’hui c’est de la rive que nous l’admirons.

Outaouais